Menu

Sur la vague du nouveau Maroc

mémoires partagées

Elhara, un village englouti dans le lac et couvé dans le cœur de ses enfants

Village El Hara près du lac de Ouarzazate par A. Azizi

Pourquoi ces eaux ont submergé la terre et exilé les hommes ? Un bled qu’il faut oublier, fêter ou pleurer ? Le jour où on a voulu barrer le chemin au plus long fleuve du Maroc, Oued Drâa a débordé de son lit. Il s’est révolté et a englouti toutes les terres qu’il a longtemps nourries de ses eaux. Un immense lac artificiel, Elmansour Eddahbi, a vu le jour. Au même moment, des villages séculaires, comme Elhara, ont sombré au fond de ces eaux verdâtres.

Lire la suite

Ecrire un commentaire (3 Commentaires)

Près de Tinghir, l’ancienne mosquée Afanour réunit beauté et histoire

  • Écrit par La rédaction

Mosquée Afanour près de Tinghir par A. Azizi

Afanour est un ancien édifice religieux datant d’environ trois siècles selon certaines sources. Il est une des rares mosquées à avoir rempli à la fois un rôle religieux, éducatif et social. Les jeunes étudiants venant d’autres contrées étaient abrités sur place. Quant aux villageois, ils y accomplissaient la prière commune.

Lire la suite

Ecrire un commentaire (2 Commentaires)

Taznakht autrefois

  • Écrit par La rédaction

Taznakhte autrefois par A. Azizi

Taznakht ne ressemble en rien à ce qu’elle était. Son passé est parsemé sur ses terres, gravé sur les murailles de ses kasbahs et dessiné sur ses tapis. Autrefois, Taznakht était un maillon de la chaîne des routes caravanières à l’instar de Telouet, Ait Benhaddou et Taourirte. Son atout est sa situation stratégique entre Souss, Drâa et Telouet. C’est un point de croisement et d’échange.

Lire la suite

Ecrire un commentaire (1 Commentaire)

Abdellah Samate, une figure illustre du combat des mineurs marocains en France

  • Écrit par La rédaction

Abdellah Samat à Ouarzazate - mineurs marocains en France par A. Azizi

Ancien mineur de fond et fervent militant dans le combat des anciens mineurs marocains du Nord-Pas-de-Calais, Abdellah Samate a reçu en 2009, et avec mérite, la médaille française de la légion d’honneur. En tant que Président de l’Association des Mineurs Marocains du Nord-Pas-de Calais (AMMN), il continue à lutter sur différents fronts en faveur des centaines de marocains qui ont été engagés dans les houillères de France, victimes d’exploitation et de méconnaissance. Retour sur une époque riche en émotions que Mr Abdellah Samat a vécu corps et âme.

Lire la suite

Ecrire un commentaire (4 Commentaires)

Aux origines de la ville de Ouarzazate

  • Écrit par la rédaction

Le centre ville de Ouarzazate avant, par Jacques Gandini

On a beaucoup parlé de Ouarzazate sans en dire tout : de sa ville, de sa conception et de sa réalisation, des hommes qui l’ont construite ou du moins de ceux qui en ont été les principaux protagonistes. A l’orée du XXème siècle, Ouarzazate conservait encore un caractère authentique propre aux territoires ruraux. (Les images proviennent du site  www.ouarzazate-1928-1956.com)

 

Lire la suite

Ecrire un commentaire (4 Commentaires)

Sous les eaux du lac, un village dort à jamais

  • Écrit par Abdeljalil Didi

Lac Mansour Eddahbi Ouarzazate

A la veille de la construction du barrage Elmansour Eddahbi en 1969, le Maroc a procédé à un déplacement massif des familles. Les habitants des douars riverains ont été condamnés à quitter leur terre à jamais. En contrepartie ils ont reçu une compensation. Les villages de Hbib, Tademrichte, Ghalil, Ait Boudlal, Lharte et d’autres ont été mis en eau.

Lire la suite

Ecrire un commentaire (4 Commentaires)

Zaid Ou Hmad, l’indomptable guerrier de Tamtattoucht

  • Écrit par Abdeljalil Didi

Un nomade - Tamtattouchte par A.Azizi pour almaouja.com

Zaid Ou Hmad ou Oumekhdach a marqué toute une époque. Aux temps de la colonisation du Maroc, Zaid était un cri de soulèvement contre la pénétration étrangère. Homme de bravoure, sa force a secoué l’occupant. Son nom reste gravé dans la mémoire collective. Jeunes et vieux chantent l’épopée de ce résistant dévoué. Un homme qui a défendu sa terre avec le cœur d’un patriote et la dureté d’un roc.

Lire la suite

Ecrire un commentaire (4 Commentaires)

Telouet, petit village blotti et berceau des seigneurs de l’Atlas

  • Écrit par Abdeljalil Didi

Ali Ahdadi à la casbah de Telouet par A.Azizi pour almaouja.comLes premiers habitants de Telouet sont des berbères pasteurs logés dans des grottes. Au fil du temps, Telouet devient un territoire de brassage ethnique. Les juifs s’y sont installés.

Lire la suite

Ecrire un commentaire (4 Commentaires)

La zaouia aux mille trésors

  • Écrit par Abdeljalil Didi

Zaouia Tidgheste N’Ait Ougrour - Abdelelah Bourzik - almaouja.com

Un logis en pisé récemment construit. A ses alentours, des champs secs jalonnés de palmiers dattiers. Tout près s’élève une vieille kasbah en ruine. A l’intérieur, on dirait la caverne d’Ali Baba. Différents objets traditionnels rangés avec une subtilité d’artiste qui fascine tout visiteur. Une lumière morne pénètre à travers une lucarne. Ça sent la terre, la cendre et les parfums champêtres. C’est une ambiance réaliste qui restitue merveilleusement la vie des villages berbères d’autrefois.

Lire la suite

Ecrire un commentaire (2 Commentaires)

Un ancien dévoué à sa terre natale

  • Écrit par Abdeljalil Didi

Abdellah Benchekroun Ben Abderrahmane Ben Elboukhari est originaire du douar Chqarna à Rissani. Il est né en 1940. Sa famille a servi de père en fils les caïds et sultans alaouites qui ont régné à ksar Elfida. Abdellah et le caïd Ben Elmahdi, le dernier à gouverner à Rissani, sont contemporains. Le vieil homme est aussi un ancien combattant.

Lire la suite

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Sur le web

Suivez
almaouja
La page facebook d'almaouja.com
Abonnez vous à la newsletter almaouja
Combien de jours dans la semaine ?
Nom :
Email :