Menu

Sur la vague du nouveau Maroc

revue du web

La station «Noor Ouarzazate 1» injectera de l’électricité dans le réseau national à partir d’août 2015

Vu sur : lematin.ma

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé, lundi au Palais Royal de Rabat, une séance de travail consacrée à l'examen de l'état d'avancement de la réalisation du Plan solaire marocain NOOR, ainsi que des moyens de son renforcement dans le futur, indique un communiqué du Cabinet royal, rapporte la MAP, dont voici le texte :

«Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l'assiste, a présidé, ce lundi au Palais Royal de Rabat, une séance de travail consacrée à l'examen de l'état d'avancement de la réalisation du Plan solaire marocain NOOR, ainsi que des moyens de son renforcement dans le futur. Cette séance s'inscrit dans le cadre du suivi régulier par Sa Majesté le Roi, que Dieu l'assiste, des différentes étapes de ce plan, et ce depuis son lancement le 2 novembre 2009 à Ouarzazate et la création de la Moroccan Agency for Solar Energy (Masen). Lors de cette séance, Sa Majesté le Roi a réitéré la volonté du Maroc de pérenniser son développement économique et social à travers une politique énergétique efficace et respectueuse de l'environnement de manière à prémunir les générations futures de tous les risques à caractère économiques et écologiques.

Le Président du Directoire de la Masen, Mustapha Bakkoury, a exposé l'état d'avancement des travaux de réalisation de la première station NOOR Ouarzazate 1, qui se déroulent conformément au planning prévu, après le bouclage de toutes les étapes d'adjudication et de mise à disposition des financements. Les premiers kilowattheures de NOOR Ouarzazate 1, qui constitue la plus grande station de cette technologie au monde, seront ainsi injectés dans le réseau électrique national à partir d'août 2015. M. Bakkoury a également présenté le calendrier de réalisation des trois stations NOOR Ouarzazate 2 et NOOR Ouarzazate 3 et NOOR Ouarzazate 4, qui permettront la finalisation du complexe solaire d’Ouarzazate, doté d'une capacité cible de 500 Megawatts.

La présentation a également porté sur la sélection des nouveaux sites devant abriter les prochains projets, à l'effet de maintenir la dynamique fixée pour le Plan solaire marocain, à savoir 2 000 mégawatts à l'horizon 2020, soit 14 pour cent des besoins énergétiques du Royaume, étant entendu que la part des énergies renouvelables représentera 42 pour cent de la consommation électrique globale.

Cette sélection des nouveaux sites est réalisée en vertu de l'Atlas solaire du territoire marocain récemment finalisé, complété par une analyse fine et pluridimensionnelle des différentes régions. Les sites ainsi retenus pour abriter les prochains projets du plan solaire marocain NOOR sont Midelt et Tata. Le Souverain a donné à cette occasion ses Hautes Orientations pour que le Plan solaire marocain soit un véritable levier de coopération Sud-Nord et Sud-Sud, et ce, d'une part, à travers le partage d'électricité verte avec les pays européens et, d'autre part, la coopération institutionnelle et opérationnelle avec les pays d'Afrique subsaharienne disposant d'un potentiel solaire avéré.

Ont pris part à cette séance de travail le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, les conseillers de S.M. le Roi, Zoulikha Nasri et Fouad Ali Al Himma et Yassir Znagui, ainsi que les ministres de l'Économie et des finances, Mohamed Boussaïd, de l'Énergie, des mines, de l'eau et de l'environnement, Abdelkader Amara, et le directeur général de l'Office national de l'eau et de l'electricité (ONEE), Ali Fassi Fihri.»

Lu sur www.lematin.ma

 

 

A découvrir

Pour contacter la rédaction : notre formulaire en ligne ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Sur le web

Suivez
almaouja
La page facebook d'almaouja.com
Abonnez vous à la newsletter almaouja
Combien de jours dans la semaine ?
Nom :
Email :