Menu

Sur la vague du nouveau Maroc

revue du web

Les recettes ne suivent pas

 

Vu sur : lematin.ma - Par : Mohamed Amine Hafidi

L'activité touristique s'est maintenue en septembre, malgré une timide progression des marchés traditionnels. Le nombre d’arrivées a progressé de 7% à 746 000 par rapport à septembre 2012 (+9% pour les touristes étrangers et +6% pour les MRE), selon les données de la Direction générale de la Sûreté nationale, rapportées par l'Observatoire du tourisme. À l'exception du marché espagnol qui a stagné, les autres principaux marchés émetteurs du Royaume ont enregistré des hausses au terme de ce mois (+17% pour le Royaume-Uni, +12% pour l'Allemagne, +11% pour l'Italie et la Belgique et +4% pour la France). Dans le détail, les Français ont été 242 000 à visiter le Maroc, représentant 32% du total des arrivées, suivis des Espagnols (20%). Toutefois, la part des touristes allemands n’a pas connu une variation significative et reste timide (5%), surtout lorsqu’on sait que le marché allemand est le premier marché émetteur de touristes à l'étranger.

Les destinations Oujda (y compris Saïdia), Ouarzazate et Tétouan ont connu des baisses de 5, 6 et 14% respectivement.

Parallèlement, selon les données communiquées à l’Observatoire par les professionnels de l’hébergement touristique, les nuitées dans les établissements classés ont également progressé de 7% en septembre 2013 à plus de 1,83 million. Les nuitées des touristes non‐résidents ont augmenté de 7%, contre 5% pour les résidents. La hausse des nuitées a profité à la majorité des principales destinations du pays. Les deux pôles touristiques, Marrakech et Agadir, ont vu leurs nuitées progresser respectivement de 6 et 9%. À Casablanca, Tanger et Fès, les nuitées affichent une croissance à deux chiffres : 10% pour les deux premières et 21% pour la capitale spirituelle. Cependant, les destinations Oujda (y compris Saïdia), Ouarzazate et Tétouan ont connu des baisses de 5, 6 et 14% respectivement.

Le taux d’occupation s’est amélioré, lui, de quatre points par rapport au même mois de l’année dernière, atteignant 50%. Malgré ces évolutions positives, les recettes voyages n’ont pas été au rendez-vous. Elles ont atteint 5,2 milliards de dirhams, enregistrant une baisse de 2% par rapport au même mois de l’année écoulée.

Par ailleurs, sur les neuf premiers mois de l'année, les arrivées ont atteint près de 7,8 millions de touristes, en progression de 7% par rapport à la même période de l’année 2012. Une évolution essentiellement attribuée aux MRE, dont les arrivées ont augmenté de 9%, soit 4 points de plus que celles des touristes étrangers. Toutefois, ces derniers demeurent en tête avec 3,97 millions d'arrivées, contre 3,8 millions pour les MRE.

Les deux principaux marchés, en l’occurrence la France et l’Espagne, ont marqué une hausse respectivement de 3 et 5%. Les autres marchés émetteurs ont affiché des scores à deux chiffres : +11% pour l'Allemagne, +10% pour le Royaume-Uni et 14% pour l’Italie. Des hausses à relativiser puisque les volumes ne sont pas très importants. Les Italiens, par exemple, ont été seulement 298 000 à visiter le Maroc durant les 9 premiers mois, alors que les Français ont totalisé 2,67 millions d’arrivées.

Toujours à fin septembre, les nuitées se sont élevées à plus de 14,6 millions, en hausse de 9% sur un an. Le taux d’occupation progresse, lui, de trois points par rapport à la même période en 2012, pour se situer à 44%. Enfin, l’activité touristique des non-résidents au Maroc a généré 44,1 milliards de dirhams, soit une progression de 1,7% par rapport à la même période de l’année écoulée.

Vu sur lematin.ma

 

 

A découvrir

Pour contacter la rédaction : notre formulaire en ligne ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Sur le web

Suivez
almaouja
La page facebook d'almaouja.com
Abonnez vous à la newsletter almaouja
Combien de jours dans la semaine ?
Nom :
Email :