Menu

Sur la vague du nouveau Maroc

revue du web

Qui bloque la connexion aérienne d’Ouarzazate?

Vu sur : leconomiste.com / Par : Hassan EL ARIF

Les professionnels du tourisme d’Ouarzazate commencent à perdre patience. La connexion aérienne qui leur avait été promise il y a six mois n’est toujours pas opérationnelle.

En novembre 2013, plusieurs conventions de partenariat pour le soutien des lignes intérieures avaient été signées par Royal Air Maroc (RAM), les ministères de l’Equipement, de l’Intérieur, les conseils de régions, des wilayas… Le principe de ces conventions consiste à subventionner les lignes domestiques dont l’exploitation est généralement déficitaire.

A ce jour, seul l’accord relatif à la région Guelmim, Tan-Tan, Laâyoune et Dakhla a été mis en œuvre. Bien que les conventions de l’Oriental, du nord et du Souss-Massa-Draâ n’aient toujours pas été signées par le ministère des Finances, RAM a quand même ouvert ou renforcé les lignes Casa-Tétouan, Casa-Al Hoceima et Casa-Oujda. Selon des sources proches du dossier, si les conventions ne sont pas signées par le ministère des Finances, RAM ne tarderait pas à fermer ces lignes.

La région de Ouarzazate, déjà sinistrée, est pénalisée puisque la compagnie aérienne n’envisage pas de nouvelles dessertes. D’où la déception des opérateurs touristiques qui fondaient beaucoup d’espoirs sur les capacités en sièges d’avion pour renforcer les arrivées et désenclaver la région. La convention devait permettre la commercialisation de billets d’avion aller-retour Casa-Ouarzazate à 1.200 dirhams, à raison de 7 vols aller-retour par semaine, contre 4 actuellement.

Les producteurs cinématographiques, dont deux étrangers, demandent aux pouvoirs publics de renforcer la connexion aérienne d’Ouarzazate. La ville est réputée pour la réalisation de grosses productions cinématographiques internationales. Ce qui contribue à générer toute une économie locale, en faveur du transport touristique, du catering, la location de voitures, la restauration, les acteurs, figurants et techniciens locaux, l’hôtellerie.

La ville accueillera le 20 mai la 5e édition du Rallye du Maroc historique. Une manifestation sportive à laquelle devraient participer de nombreux champions du monde et le numéro 2 du gouvernement du Qatar. La région accueille également l’un des plus grands projets en matière d’énergie solaire. Ce qui se traduit par des arrivées massives de techniciens relevant d’une myriade de sous-traitants. Le plan solaire étant un projet de long terme, plusieurs entreprises seront amenées à s’installer définitivement dans la région. "Comment se fait-il que les conventions du sud soient mises en œuvre alors que cette région n’a pas le même potentiel touristique que Ouarzazate? De plus, à supposer que la convention soit signée dans quelques jours, la saison touristique touche déjà à sa fin", signale Zoubir Bouhoute, directeur du conseil provincial du tourisme d’Ouarzazate.

Lu sur www.leconomiste.com

 

 

A découvrir

Pour contacter la rédaction : notre formulaire en ligne ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Sur le web

Suivez
almaouja
La page facebook d'almaouja.com
Abonnez vous à la newsletter almaouja
Combien de jours dans la semaine ?
Nom :
Email :