Menu

Sur la vague du nouveau Maroc

revue du web

Solaire : la première tranche de la centrale de Ouarzazate réalisée à 20%

Vu sur : lavieeco.com / Par : Anne-Sophie Martin

Les premiers miroirs sont arrivés en février dernier. Une trentaine d'entreprises, dont la moitié sont locales, s'activent sur le chantier. Le taux d'intégration est pour l'instant de 17% sur les 30% fixés par le contrat.

«Noor 1», nom donné à la première tranche de la future centrale thermo-solaire de Ouarzazate, première du plan solaire marocain, est bien partie. A fin avril, le taux d’avancement global de ce chantier était de près de 20%. «La partie ingénierie est bien avancée, et du fait de la complexité du projet, plusieurs étapes sont parallèlement en cours d’exécution, conformément aux objectifs prédéterminés», confie Badis Derradji, président du directoire d’Acwa Power Ouarzazate. Les travaux de terrassement du champ solaire ont été réalisés à plus de 80%. Ils seront totalement finalisés dans les prochains mois. Le montage des collecteurs cylindro-paraboliques est quant à lui en pleine progression. Il est même achevé dans la première plateforme, indique-t-on. Le terrassement et les fondations dans l’îlot de puissance sont presque finalisés. La construction du champ solaire et de l’îlot de puissance sera quant à elle achevée au courant du premier trimestre 2015. La construction des réservoirs de stockage des sels fondus se poursuit également. Quant aux miroirs, ils ont commencé à être livrés depuis février dernier. Noor 1 abrite déjà plus de 2 500 collecteurs solaires installés sur un total de plus 19 000, sachant que chaque collecteur solaire se compose de 28 miroirs.

Le chantier mobilise près de 1 000 employés dont 900 Marocains

Sur place, près de 1 000 employés, dont 900 Marocains et parmi lesquels 450 ressortissants de la province de Ouarzazate, sont sur le terrain. «Une procédure sur la gestion des recrutements a été initiée en liaison avec l’ANAPEC et les autorités locales afin de maximiser le recrutement de la main-d’œuvre locale et des communes avoisinantes au projet», ajoute M. Derradji. Terrassement, forage, assemblage des miroirs solaires, tuyauterie, construction des réservoirs, restauration, nettoyage ou encore gardiennage, une trentaine d’entreprises, dont la majorité est également marocaine, opère sur le chantier de Noor 1. On cite, entre autres, GTR pour le terrassement, Longometal et Maghreb Steel pour la fourniture de produits métallurgiques, Delattre Levivier Maroc dans la construction des réservoirs de stockage des sels fondus, MADE en collaboration avec Delta Holding pour la fabrication des torque-tubes sur lesquels sont montés les collecteurs ou encore AGTT pour le transit et le transport. Le taux d’intégration industrielle atteint à ce jour 17% sur les 30% qu’impose le contrat avec MASEN.

Compte tenu du fait qu’une très grande partie du projet Noor 1 est en pleine exécution, la majorité des appels d’offres a déjà été adjugée. Rappelons que Noor 1 fait partie du complexe solaire de Ouarzazate qui comptera au total 4 «Noor». Cette première tranche produira 160 MW sur les 500 que fournira à terme le complexe. Les premiers MW seront injectés dans le réseau de l’ONEE dès août 2015.

Lu sur www.lavieeco.com

 

 

A découvrir

Pour contacter la rédaction : notre formulaire en ligne ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Sur le web

Suivez
almaouja
La page facebook d'almaouja.com
Abonnez vous à la newsletter almaouja
Combien de jours dans la semaine ?
Nom :
Email :