Menu

Sur la vague du nouveau Maroc

revue du web

Tourisme : A peine 10 millions de touristes en 2014

  • Écrit par Réda BENSAOUD - quid.ma

A mi-chemin, la vision stratégique du secteur pour 2020 a du mal à prendre effet. Les prévisions du département du tourisme prévoient quelques 10 millions de touristes pour cette année.

En 2014, le tourisme national devrait se maintenir à peine au-dessus de la barre symbolique des dix millions de touristes un peu à la traine par rapport aux objectifs fixés dans la stratégie nationale. Selon les données du ministère de tutelle, le Maroc accueillera à fin décembre 10,41 millions de touristes. C’est dire que le chemin est encore long avant que le tourisme national atteigne réellement le rythme de croissance escompté.

Le département de Lahcen Haddad tente tant bien que mal de remédier à cette situation. Les assises du secteur, tenues il y a quelques mois et qui ont été ouvertement critiquées, n’ont pas eu l’effet souhaité. Toujours à la recherche de nouveaux investisseurs, le ministère du tourisme s’est fixé comme objectif en 2015 la mobilisation de 18 milliards de DH d’investissements pour le lancement de nouveaux projets touristiques. Toujours est-il que la demande suit ce dynamisme en matière d’investissement. D’ailleurs, toutes les actions programmées par le ministère ne sauront apporter leurs fruits sans des mesures concrètes de promotion de l’offre touristique. Le plan d’action 2015 de la tutelle prévoit une série de mesures devant renforcer le positionnement de l’offre marocaine dans l’échiquier touristique mondial. Dans ce sens, le ministère, à travers l’ONMT, prévoit une vaste campagne de communication institutionnelle ciblant en priorité les marchés russe, allemand, espagnol, belge et hollandais. Ces campagnes viendront compléter celles ciblant les touristes du Moyen-Orient et du Royaume-Uni, ainsi que les campagnes périodiques programmées en marge du lancement de nouvelles dessertes aériennes. La dernière en date n’est autre que celle ciblant le marché chinois.

Le marché national n’est pas en reste. La tutelle s’est engagée sur un plan de communication ciblant exclusivement les Marocains et ce pour donner un nouveau souffle au programme Biladi. En effet, le ministère a prévu de lancer au courant de l’année prochaine plusieurs projets stratégiques permettant de mettre en valeurs les atouts touristiques de chaque région du pays. Il s’agit d’un centre de conférence à Marrakech, des stations Biladi dans cette même ville et Tétouan ou encore des unités de développement du tourisme culturel à Fès, Meknès et Tanger.

Lu sur www.quid.ma

A découvrir

Lettre ouverte de professionnels du tourisme de Ouarzazate

رسالة مفتوحة من مهنيي قطاع السياحة بورزازات

 

Pour contacter la rédaction : notre formulaire en ligne

Sur le web

Suivez
almaouja
La page facebook d'almaouja.com
Abonnez vous à la newsletter almaouja
Combien de jours dans la semaine ?
Nom :
Email :