Menu

Sur la vague du nouveau Maroc

tribune libre

Appel pour une nouvelle citoyenneté marocaine

  • Écrit par Idir Ouguindi

Idir Ouguindi est un acteur de la société civile marocaine. Originaire de la région Sud Est du Maroc, il est l'un des fondateurs de l'association Horizon des handicapés fondée à Ouarzazate en 1994. Actuellement enseignant d'économie au lycée technique Anoual Ain Chok de Casablanca, il participe activement aux travaux législatifs visant à garantir le respect de tous les droits pour les personnes atteintes d'handicap. Conscient que la politique au Maroc va mal, il fait aujourd'hui le choix de s'engager dans les élections régionales afin de changer la politique de l'intérieur. Là encore, à l'instar de ses autres engagements citoyens, c'est un combat pour la maturité du Maroc.

 

Les élections communales et régionales auront lieu le 4 Septembre prochain.

Ce rendez-vous citoyen est une occasion unique dans notre vie collective. En y participant, et en choisissant des candidats compétents, intègres et engagés, c'est l'occasion de changer le visage de nos villes et de nos régions.

Nous savons tous que les marocains dans leur grande majorité n'ont plus confiance dans les partis politiques existants et refusent la plupart du temps de participer à leurs activités et bien évidemment, refusent de voter tant ils ne rencontrent pas des candidats qui répondent à leur attente éthique.

Cette réalité ne veut pas dire que ces marocains ne s'intéressent pas à la vie collective, qu'il ne sont pas capables de réfléchir à cette vie collective et d'avoir des idées pour en améliorer le fonctionnement. Bien au contraire. Beaucoup d'entre eux aimeraient participer et ainsi influer sur la mise en place d'une autre politique.

Soyons certains que le citoyen marocain a cette capacité à être auteur et acteur de la vie politique du Maroc. Soyons convaincus que faire confiance au citoyen marocain pour penser et construire un destin commun sera le seul moyen de changer la politique au Maroc.

Je suis pour ma part convaincu que cette défiance actuelle vis à vis des partis politiques est saine et porteuse du changement nécessaire. C'est cet esprit critique du citoyen qui lui fait refuser les mauvaises manières de faire de la politique et c'est cette exigence morale qui obligera la politique à évoluer.

Etre citoyen, c'est être engagé, solidaire et responsable

Etre citoyen, c'est se situer soi-même en regard du collectif. Et en regard de ce collectif, être citoyen veut dire être dans l'engagement, dans la solidarité et dans la responsabilité.

Et pour cela , il n'y a pas besoin d'être membre d'un parti politique car il est possible de s'engager dans la vie collective, d'y être solidaire et d'agir de manière responsable partout dans notre vie et tout le temps. Il est ainsi possible de s'engager dans des associations, dans sa vie de quartier, dans un syndicat. Il est possible de s'impliquer dans des réseaux de réflexion et d'action. Il est possible de se sentir concernés par les souffrances des animaux, par les changements climatiques, pour la sauvegarde de la nature. Il est possible de donner de son temps pour que les enfants puissent mieux apprendre à lire et écrire comme il est possible de consacrer une partie de son revenu à soulager les peines des plus affligés par le sort.

L'essentiel est de s'engager, c'est-à-dire d'agir et de plus être un spectateur passif de la vie collective, d'être solidaire, c'est-à-dire d'agir avec coeur, et de se sentir responsable, c'est-à-dire de se sentir concerné par la vie et le devenir des autres.

Ce nouveau citoyen est le vrai acteur politique de demain

Voilà le citoyen marocain tel que je le rêve, et tel qu'il le faut pour que notre pays change.

Ce nouveau citoyen est le vrai acteur politique, mille fois plus que ceux qui ne pensent qu'à se faire élire. Ce nouveau citoyen marocain n'a pour seule ambition que d'appartenir à la grande famille humaine des personnes de bonne volonté. Il est opposé aux communautarismes car son coeur lui fait sentir et dire que tous les humains sont frères et soeurs. Il dépasse les clivages religieux, sociaux et bien entendu raciaux. Il rejette à la fois les extrémismes et les fondamentalismes. Il n'est pas sans religion mais il place la foi dans le domaine du privé. Il travaille pour l'intérêt général. Il est actif dans toutes les sphères de la société. C'est ainsi qu'il peut être un entrepreneur citoyen, un médecin citoyen, un enseignant citoyen, un boulanger citoyen, un parent citoyen ... une femme ou un homme politique citoyen.

Faire émerger ce nouveau citoyen marocain et lui permettre d'être au coeur des processus politiques de notre pays est bien le défi qu'il nous faut relever.

Le niveau d’éducation et la volonté de changement dans la société marocaine permettent aujourd'hui d’envisager la création de cette nouvelle citoyenneté marocaine qui reposera autant sur nos engagements que sur nos valeurs morales mais aussi et surtout sur notre volonté d'imaginer le futur pour chacun et pour tous. C'est cette intelligence collective qui nourrira les programmes d'action pour nos villes et pour nos régions.

Les élections communales et régionales du 4 septembre 2015 doivent être l'expression de cette nouvelle citoyenneté marocaine.

Chaque élection est un pas de plus vers ce changement

Je sais, et nous le savons tous, que le changement politique auquel nous aspirons est difficile et demandera du temps mais chaque étape est importante et chaque élection est un pas de plus vers ce changement.

C'est pourquoi j'ai décidé de m'engager dans ces élections, au niveau régional et au titre de la préfecture de Casa – Anfa en tant que membre de la liste du parti de l'Istiqlal conduite par Fouad Douiri, ancien ministre et membre de la direction du Parti. C'est là mon choix pour faire vivre, en tant que candidat et je l'espère en tant qu'élu, cette nouvelle citoyenneté marocaine.

C'est pourquoi je vous appelle, vous toutes et tous, en tant qu'électrice et électeur, à remplir votre part du contrat collectif qui nous lie vis à vis de notre ambition commune de faire vivre pour de vrai cette nouvelle citoyenneté au Maroc.

J'ai fait le choix de m'engager dans l'action politique, engagez vous dans le vote.

Ensemble nous réussirons.

Je compte sur votre soutien, votre confiance et votre vote et vous remercie de diffuser largement autour de vous cet appel pour que vive au Maroc une nouvelle citoyenneté engagée, solidaire et responsable.

A découvrir : Le Roi Mohammed VI appelle les marocains à une révolution citoyenne

Voir tous les articles "Tribune libre"

Soutenir almaouja.com

A découvrir

 

Pour contacter la rédaction : notre formulaire en ligne

 

Sur le web

Suivez
almaouja
La page facebook d'almaouja.com
Abonnez vous à la newsletter almaouja
Combien de jours dans la semaine ?
Nom :
Email :