Menu

Sur la vague du nouveau Maroc

tribune libre

Les temps sont durs mais la terre tourne encore, et le Maroc va bien

  • Écrit par Eric Anglade

Le ksar AIt Ben Haddou près de Ouarzazate par A. Azizi

Au lendemain de l'assassinat d'Hervé Gourdel en Algérie, l'effroi s'est répandu dans les médias français comme une trainée de poudre et déjà tombent une à une les annulations de séjour touristique ou professionnel au Maroc. Alors que se tiennent à Rabat les Assises du tourisme, les professionnels du secteur à leur tour paniquent et nous rappellent à tous que le Maroc a un besoin vital que son économie touristique tienne debout et mieux encore, se développe.

Ces annulations viennent fragiliser le développement du Maroc au plus mauvais moment car si l'on veut bien se souvenir que le Maroc est le seul pays à avoir passé haut la main dirons nous les épreuves du Printemps arabe, l'on comprendra mieux pourquoi affaiblir maintenant le Maroc est aussi grave que le reste de la crise.

Les conflits qui se déroulent au Moyen Orient, et le récent drame d'Algérie, sont évidemment de nature à inquièter tout le monde, voir à créer des angoisses telles qu'on pourrait considérer que le monde va vraiment mal au point de rester chez soi. Ce chacun chez soi est certes compréhensible sur le coup de l'émotion mais s'il durait, et notamment au Maroc, si l'économie du tourisme au Maroc une fois encore se voyait affaiblit, ce chacun pour soi résonnerait alors d'un très mauvais son qui viendrait rejoindre la sordide symphonie des armes et des diatribes haineuses qui font leur show en Irak, Syrie et ailleurs.

Les solutions à nos problèmes résident dans la raison

Ce chacun pour soi ne serait en effet qu'une peur au ventre et un aveuglement complet de la raison. Et l'aveuglement maintenant de la raison est la pire chose qui puisse arriver à notre Humanité. Pourquoi ? Parce que les solutions à nos problèmes résident dans la raison.

La guerre qui se déroule sous nos yeux n'est pas qu'une guerre des armes, quoi qu'en pensent les autorités françaises. Cette version des choses est tristement réductrice de la réalité car il suffirait seulement de voir qu'aujourd'hui les avions de l'Arabie Saoudite et du Qatar ont bombardé les raffineries ambulantes de Daech pour se dire soudainement que quelque chose ne tourne pas rond chez nous, terriens. Et seul Zarathoustra aurait l'audace d'éclater de rire.

C'est une guerre dont la seule arme victorieuse sera la raison.

C'est la raison qui nous fera tirer des conclusions claires de l'observation que c'est d'Arabie Saoudite comme du Qatar que proviennent les plus forts parrainages de l'essor de l'obscurantisme dans l'Islam, aujourd'hui bombardé, et que ce sont les Etats Unis, et tant d'autres, si ce n'est tous, qui ont brisé le Moyen Orient.

C'est la raison qui nous fera dire que le drame d'Algérie s'est déjà déroulé à Bruxelles, à Londres, à Amsterdam, que tous les jours des drames arrivent, des milliers de drames, et le monde continue de tourner et les personnes de voyager.

C'est la raison qui nous fera dire que le Maroc n'est pas l'Algérie, ne l'a jamais été et qu'ici, oui c'est dur, car les temps sont durs, mais le pays et la société avancent, l'Etat est stable parce que le Roi Mohamed VI est là, les territoires sont sécurisés et le peuple entier, la jeunesse en tête, aspirent à se construire un avenir de progrès.

C'est maintenant qu'il faut venir au Maroc

C'est maintenant qu'il faut venir au Maroc, c'est maintenant qu'il faut investir sur la jeunesse marocaine et c'est maintenant qu'il faut créer des liens et des échanges avec le Maroc.

La raison permet encore d'aller plus loin et de dessiner un tout autre scénario qui ferait de cette crise l'expression au contraire de la très bonne santé de notre monde. Car après tout, aussi chaud que puisse être ce moment collectif, il est sans doute en train de permettre une clarification radicale et alors historique des consciences. C'est en effet l'occasion pour les pays concernés d'assumer  un choix et de s'éloigner des obscurantismes, de tous, de rénover leur éducation publique, de moderniser leurs modes de gouvernance, de renforcer leur développement culturel ... Pour l'Europe, ce serait l'occasion d'un vrai soutien au Maroc, fort de la reconnaissance de sa position de tête. Et pour l'Islam, il se pourrait que se soit l'occasion du retour d'une luminescence qui jadis fit chaud au coeur de notre humanité.

Alors gardons raison et venons au Maroc en sachant pourquoi : parce que le Maroc en a besoin.

Le Maroc est en chantier, tout n'est pas rose mais tout avance. Et si le monde a certes mal, très mal, une certaine raison peut nous faire dire qu'il va mieux.

Demain sûrement sera difficile et la vigilance est de mise, ici au Maroc comme en France, comme de partout, mais une certitude demeure, aussi imperturable que la Nature, le Maroc va bien et il est toujours aussi beau.

 

Voir tous les articles "Tribune libre"

A découvrir

apiculteur-indexLe discours du Roi devrait résonner jusqu'en Israël, et plus encore ...

يجب أن يتردد صدى خطاب الملك حتى إسرائيل و أبعد من ذلك...

 

Pour contacter la rédaction : notre formulaire en ligne

 

Sur le web

Suivez
almaouja
La page facebook d'almaouja.com
Abonnez vous à la newsletter almaouja
Combien de jours dans la semaine ?
Nom :
Email :