Menu

Sur la vague du nouveau Maroc

à l'écoute

Rebranding Morocco : notre raison de vivre

  • Écrit par La rédaction

En octobre 2012, almaouja.com rencontrait sur Errachidia Abdellah Smita l'initiateur d'un nouveau label de design, du nom de "Maures", décliné sur une première gamme de Tshirts et de posters. L'intention, telle qu'exprimée lors de cet interview, est "de raconter aux marocains l'histoire du Maroc, de leur raconter leur propre culture, leur héritage visuel, qu'ils ne connaissent pas." Mais l'ambition affichée dépasse le seul champ culturel puisque l'opération s'engage sous le signe d'un slogan autant dynamique qu'enigmatique : "rebranding Morocco".

Ecoutons à nouveau l'explication que nous en avait alors faite Abdellah Smita : "Nous avons voulu par ces mots indiquer notre souhait de participer au « relookage » du Maroc. Il est temps selon nous de retravailler notre paysage visuel, de le rafraichir. Nous sommes fatigués d’être entourés de signaux visuels qui ne parlent pas de notre culture. Nous avons un patrimoine visuel très riche et, sans que je comprenne pourquoi, nous avons cessé à un moment de notre histoire d'être créatifs et nous nous sommes contentés de reproduire soit ce qui avait été fait jadis, soit, et c’est le cas aujourd’hui, ce qui est fait ailleurs à l’étranger. Or le monde ne cesse de changer, le regard sur la vie change, et nous estimons qu’il faut reprendre ce mouvement de créativité. Il ne faut pas se satisfaire de ce qui est. Et bien au contraire, il faut maintenir vivace notre capacité de créer l'harmonie entre la tradition, le présent et la marche vers l'avant.

« Rebranding Morocco » est un concept dynamique qui dépasse nos seuls produits et qui engage le Maroc, et donc les marocains, à reprendre le geste de la créativité pour proposer ici et dans le monde une vision renouvelée de ce que nous sommes, une vision vivante et joyeuse parce qu’en harmonie avec nos racines culturelles et en résonance avec la diversité du monde d’aujourd’hui. Oui, le Maroc est une marque et nous sommes fiers d’appeler à son épanouissement au Maroc et dans le monde."

Deux années plus tard, almaouja.com refait le point avec Abdellah Smita.

Almaouja.comOù êtes vous aujourd'hui ? Dans quelle ville, quel pays, quel continent ?

Abdellah Smita - Après presque deux ans d’absence, Maures est de retour. Il fallait bien relancer la marque puisque la pause qu’elle a connue était principalement dûe à des raisons financières vis à vis desquelles nous nous sommes mobilisés sur ces deux dernières années dans l'intention de revenir en position de force.

Maures est toujours basée à Errachidia. Je dois avouer qu’il est très difficile de se lancer dans un tel projet à partir d’une telle petite ville, mais nous essayons de tirer le meilleur de cet outil formidable qu’est Internet. Durant les deux dernières années, nous avons tissé d’importants partenariats au Maroc comme à l’étranger afin d’accélérer le développement de la marque et de trouver de nouvelles audiences notamment dans le monde arabe.

Pour revenir donc à votre question, Maures reste toujours à Errachidia mais sera aussi présente à Londres, Paris, Amman, Dubai … et finalement surtout sur Internet !

A découvrir : L'audace d'un groupe de jeunes d'Errachidia : Rebranding Morocco !

Almaouja.comJadis, vous étiez concentrés sur le lancement de vos produits sous le label Maures, et vous nous faisiez part des difficultés rencontrées. Qu'en est il aujourd'hui ? Quel aura été le parcours de votre entreprise pendant cette période ?

AS - Le pari que nous nous sommes fixés au début est resté toujours le même, et cela dépasse le fait de commercialiser des t-shirts et de la papeterie sous un tel label. Notre objectif principal est de redécouvrir notre propre culture et de la faire découvrir aux autres, et nous nous donnons carte blanche quand il s’agit des moyens adoptés pour atteindre ce but.

À présent, nous avons essayé de clarifier le concept de notre label afin de mieux communiquer et d'ainsi diminuer une certaine confusion que nous avons pu remarquer lors de son lancement. Nous avions en effet constaté que les personnes avaient du mal à comprendre de quoi il s'agissait parce que nous voulions tout faire dans le même temps et sous ce même nom. Je dois avouer que nous n'avons pas suffisamment bien expliqué nos objectifs au début.

La leçon est désormais tirée ! Nous avons ainsi relancé notre site internet avec une interface plus agile qui pourra accommoder toutes ces idées sans pour autant troubler la perception de notre travail par les observateurs.

Ce changement est le début d’un processus qui donnera naissance à un grand projet auquel nous aspirons depuis le tout début, et c’est celui de pouvoir raconter l’Histoire et la culture du Maroc aux marocains et au monde.

Un moment vient où l’on déteste son existence sur cette terre

Almaouja.com - Il y a deux ans lors de notre précédent entretien, vous terminiez en déclarant que c'était bel et bien au Maroc que vous vouliez réussir professionnellement car, disiez-vous, vous ressentez ici un véritable sentiment d’appartenance. Aujourd'hui qu'en est il de ce sentiment ? A quel espace appartenez-vous finalement ?

AS - Maures est le résultat de ma propre expérience ainsi que celles de mes collègues. Nous mettons de nos âmes dans ce projet. Cela nous tient à cœur parce qu'on ne peut qu’appartenir à cette terre et à cette culture malheureusement très sous-estimée. Mais comme tout le monde, et je crois bien que c’est le cas général, un moment vient où l’on déteste son existence sur cette terre en raison d'éléments connus par tous et qui nous causent de grandes difficultés à vivre alors qu'il serait pourtant très facile de les éviter.

Je reste convaincu que c'est ce réalisme là qui fait de Maures ce qu’elle est, loin des discours émotionnels et nostalgiques, mais fondée sur une démarche qui se veut encourageante et porteuse d'enseignement comme d'inspiration sur notre propre histoire ; le tout dans l'intention, et finalement l'ambition, de se donner le droit d’aspirer à une réalité meilleure que celle vécue.

C'est notre participation à faire du Maroc un meilleur endroit

Almaouja.com - Rebranding Morocco : est-ce toujours d'actualité pour vous ? Et est ce toujours d'actualité pour le Maroc ?

AS - Rebranding Morocco n’est pas que notre slogan, il est le cœur de ce que nous faisons, notre mantra, notre raison de vivre ! C’est une déclaration audacieuse, une promesse et un grand défi que nous nous sommes donnés. C’est notre participation à faire du Maroc un meilleur endroit que ce qu’il est.

Almaouja.com - Quelle est désormais l'horizon que vous visez dans votre existence et quel agenda vous êtes vous donné ?

AS - Cela peut être résumé en une petite phrase : nous aspirons à ce que Maures soit la source de fierté de tout marocain.

Nous travaillons pour faire ce cette marque un emblème national et ainsi dépasser tous les stéréotypes et les idées négatives qui nous entourent. L'enjeu est de créer un environnement de fierté et d’appartenance pour tout marocain et que cela puisse devenir la référence numéro 1 quand on aborde le Maroc.

Nous avançons petit à petit, excusez le retard, nous sommes jeunes, mais nous apprenons en même temps que nous produisons, et nous prenons le temps qu’il nous faut afin de ne produire que le meilleur.

En savoir plus

Le site officiel Maures

 

Voir tous les articles "A l'écoute"

A découvrir

 

Pour contacter la rédaction : notre formulaire en ligne

Sur le web

Suivez
almaouja
La page facebook d'almaouja.com
Abonnez vous à la newsletter almaouja
Combien de jours dans la semaine ?
Nom :
Email :