Menu

Sur la vague du nouveau Maroc

actualités de la région

Le MASEN se positionne comme locomotive du soutien à la création d'entreprise à Ouarzazate

  • Écrit par La rédaction
  • Affichages : 12550

M. Amrane du MASEN en conférence à Ouarzazate par A. Azizi

Fidèle à ses engagements pris lors de la dernière conférence sur les défis énergétiques dans l’espace euro méditerranéen, le 14 septembre 2012, le MASEN, l'Agence marocaine pour l'énergie solaire, se positionne comme facilitateur du développement et de l'aménagement de la région de Ouarzazate, territoire d'accueil de la future centrale solaire. M. Obaid Amrane, membre du directoire du MASEN, a répondu aux questions d'almaouja.com.

Almaouja.com - Quel bilan posez vous sur ces journées d'information ?

Obaid Amrane - Nous sommes satisfaits de la réussite de cet évènement à plusieurs égards. Le public était au rendez-vous et les salles étaient combles contrairement à ce qui se passe dans ce genre d'évènement. L'organisation de ces journées d'information s'inscrit dans le cadre d'action de MASEN vis à vis du développement des territoires dans lesquels s'installe le projet solaire.

C'est donc une démarche qui est pensée, réfléchie, et qui fait suite à une évaluation socio-économique des spécificités de la région. Cette évaluation a été faite en concertation avec tous les acteurs du territoire. Elle avait permis d'identifier la nécessité de promouvoir le tissu économique local.

Cette promotion ne peut se faire que de manière horizontale car elle ne concerne pas simplement le secteur des énergies mais plus largement la dynamisation du tissu entreprenarial de Ouarzazate dans le secteur productif et celui du service et ce, afin d'accompagner l'arrivée des investissements et des opportunités d’entraînement qui vont s'ouvrir avec le démarrage de la construction de la centrale solaire.

Aujourd'hui, des dispositifs existent d'ores et déjà pour la promotion de l'entreprise dans le cadre des règlements de lois et des actions gouvernementales ou des établissements publics. Nous avons souhaité en faire la présentation, ici à Ouarzazate, de manière concentrée pour en démultiplier les effets.

Ces journées d'information sont une grande première pour Ouarzazate

C'est ainsi la première fois que tous ces acteurs se retrouvent à Ouarzazate pour promouvoir leurs activités au service de l'entreprise. C'est déjà là en soi une réalisation importante.

Aujourd'hui, nous étions accompagnés par la Caisse Centrale de Garantie, de l'ANPME, l'ANAPEC, de la fondation Banque populaire pour la région, des établissements de crédits comme Attijariwafa Bank, la BMCE, le Crédit agricole, la Banque populaire, la GIZ, et tous ces partenaires étaient représentés au niveau des directions centrales.

Obaid Amrane du MASEN à Ouarzazate par A. AziziLa première journée était réservée aux entreprises déjà établies pour leur exposer les dispositifs de soutien sectoriel qui peuvent concerner divers secteurs comme l'enseignement, le tourisme, l'environnement ...

Il existe en effet des mécanismes de mise à niveau qui peuvent concrètement prendre la forme de soutien budgétaire pour recruter de la compétence, pour améliorer l'appareil productif, pour investir dans les systèmes d'informations. Tout cela permet de rehausser le niveau des standards auxquels peuvent s'attendre de futurs donneurs d'ordre du côté marocain ou international.

La deuxième journée a été consacrée à l'acte de création d'entreprise avec le processus d'accompagnement qui existe pour permettre aux porteurs de projet d'avoir le maximum d'information sur les outils et les leviers existants pour faire aboutir leurs idées de projet.

Nous avons veillé à mettre en place des espaces de dialogue entre l'ensemble des entités présentes pour donner l'opportunité à la jeunesse de Ouarzazate d'inter réagir en direct avec ces acteurs.

Lancement en 2013 d'un dispositif de soutien à la création d'entreprise

Almaouja.com - Quelle est le suite prévue après ces deux journées d'information ?

OA - Ceci est une première étape de la mise en place d'un dispositif. Sur le volet typique de la création d'entreprise, nous envisageons de procéder à un appel à projets pour canaliser toutes les idées, les recenser, les trier, et dans le cadre d'un comité de sélection qui réunira l'ensemble des intervenants, voir quels sont les meilleurs leviers pour accompagner les projets qui ont le plus de chance de réussite. Cette sélection servira à retenir les porteurs des meilleurs projets qui bénéficieront d'un accompagnement par un accompagnateur et un opérateur dans le secteur concerné par le projet.

Cet accompagnement permettra aux porteurs de formaliser leur idée, de l'évaluer correctement, de se mettre en situation pour anticiper ce qu'est le métier d'entrepreneur, comprendre quelles sont ses difficultés, ses joies.

Il s'agit donc d'un dispositif de soutien à l'acte de création d'entreprise et à l'entreprise elle-même qui s'inscrit dans le développement local du territoire.

Almaouja.com - L'accompagnement se fera-t-il jusqu'à la recherche du financement ?

OA - Cet accompagnement se fera jusqu'au stade de l'obtention des financements nécessaires mais pas seulement puisque ce soutien se poursuivra au cours des premières d'existence de l'entreprise. C'est du "business angel", et nous sommes en train d'étudier quelles seront les meilleures formules qui conviendront aux spécificités de la région.

Almaouja.com - Quel territoire sera concerné par cet appel ?

OA - Nous n'allons pas être restrictif même si cela concernera en premier lieu la province de Ouarzazate mais l'ensemble de la région étant un même continuum économique, nous allons voir comment cela va se dérouler.

Almaouja.com - Quel agenda par cet appel ?

OA - Certainement ce dispositif démarrera au cours du premier trimestre de l'année 2013.

Almaouja.com - Quelle sera la place du MASEN dans ce dispositif ?

OA - Nous allons agir comme nous le faisons pour le reste en tant que facilitateur, catalyseur, regroupeur des bonnes intentions pour pouvoir accompagner ce processus mais il n'est pas exclu que nous soyons nous mêmes engagés. Cette méthode d'accompagnement n'est finalement pas exceptionnelle puisqu'elle a déjà été pratiquée dans d'autres régions du Maroc et a montré de bons résultats et donc nous avons voulu en faire bénéficier cette région.

Une caravane médicale dans la province de Ouarzazate

Il faut savoir aussi que MASEN organisera la semaine prochaine une campagne médicale en partenariat avec la Fondation Action urgence et l’association des médecins internes de la Faculté de médecine de Rabat. Dans un premier temps, cette campagne sera dédiée aux écoliers de la commune de Ghessat pour fournir des soins dentaires et ophtalmologiques.

Dans un second temps, à partir du 7 décembre, une caravane médicale se mettra en place réunissant une équipe médicale de 40 personnes dont une trentaine de spécialistes, quatre unités mobiles dont des moyens de dépistage. Il y aura un activité au niveau de la province de Ouarzazate et au niveau de l'hôpital de Ouarzazate.

Almaouja.com - Et concernant la centrale solaire, quel est l'agenda à venir ?

OA - Une seule étape reste à venir, c'est le démarrage des travaux qui devrait intervenir début 2013. Nous avons aussi comme objectif de lancer d'ici à la fin de l'année prochaine la deuxième tranche de la centrale avec les étapes de pré-qualification.

 

 Les journées d'information au palais des congrès de Ouarzazate

 

En savoir plus

Le MASEN organise à Ouarzazate une journée d'information sur la promotion de l'investissement et de l'entreprenariat

- "Attijariwafa Bank est le partenaire naturel du MASEN dans le développement de Ouarzazate et sa région"

- Entreprendre : ce qu'en disent les jeunes de Ouarzazate

 

- Le site officiel du MASEN

 

 

A découvrir

Pour contacter la rédaction : notre formulaire en ligne ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Sur le web

Suivez
almaouja
La page facebook d'almaouja.com
Abonnez vous à la newsletter almaouja
Combien de jours dans la semaine ?
Nom :
Email :