Menu

Sur la vague du nouveau Maroc

L’oiseau migrateur qui détonnait

  • Écrit par Elhoucine Bouhlou

Le printemps s’annonçait plutôt bien. Les arbres revêtaient leur feuillage verdoyant. Tout était beau autour de moi. Je me régalais de la symphonie mélodieuse des oiseaux et de la senteur capiteuse vernale. Sous le soleil radieux, qui envoyait ses rayons chaleureux pour dissiper cette rosée matinale humectant la végétation surabondante, je parcourais des yeux tout le long de la rivière, à la recherche de mon oiseau migrateur que je guettais depuis des jours, le petit gravelot dont la beauté contrastait étrangement avec son gazouillement.

Lire la suite

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Quand les mots ont une voix …

  • Écrit par Elhoucine Bouhlou

Je m’assieds tout près d’un ruisselet. Je contemple cette eau suintante et amorphe, origine de toutes les vies, qui emporte les feuilles et le temps avec elle pour ne jamais revenir. Je médite sur le sort des hommes d’ici-bas. Une folle rage presque incontrôlable me ronge les entrailles. J’ai envie de pleurer, de crier des injures à tout le monde et de vomir ce sentiment violent qui me déchire. Mais ma sagesse m’en empêche.

Lire la suite

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Les jeunes amazighs face à leur culture

  • Écrit par Elhoucine Bouhlou

La jeunesse amazigh à Ouarzazate

Nous sommes tous pour la sauvegarde de notre patrimoine culturel amazigh. Personne ne peut le nier, mais personnellement je m’inquiète pour nos jeunes d'aujourd'hui qui ne cessent de réduire ce patrimoine millénaire et sublime à de simples signes et objets qu'ils exhibent çà et là : untel porte à son cou un Z amazigh, tel autre brandit le drapeau amazigh ou endosse un tee-shirt avec une inscription en Tifinnagh ...

Lire la suite

Ecrire un commentaire (4 Commentaires)

Le regard de l’autre

  • Écrit par Elhoucine Bouhlou

Les yeux d'un ancien amazigh

En lisant la réflexion d’un collègue sur le regard, j’ai eu l’idée de traiter ce sujet puisque je le trouve très intéressant, dans la mesure où il met l’accent sur un mode de la perception visuelle qui peut émerveiller des fois ou décevoir plusieurs fois la personne sur qui il est braqué.Le regard de l’autre aussi innocent soit-il peut éveiller chez ce dernier un certain nombre d’interprétations ...

Lire la suite

Ecrire un commentaire (3 Commentaires)
Suivez
almaouja
La page facebook d'almaouja.com
Abonnez vous à la newsletter almaouja
Combien de jours dans la semaine ?
Nom :
Email :