Menu

Sur la vague du nouveau Maroc

mémoires partagées

Un ancien dévoué à sa terre natale

  • Écrit par Abdeljalil Didi
  • Affichages : 7153

le gardien du ksar Elfida à Rissani

Abdellah Benchekroun Ben Abderrahmane Ben Elboukhari est originaire du douar Chqarna à Rissani. Il est né en 1940. Sa famille a servi de père en fils les caïds et sultans alaouites qui ont régné à ksar Elfida. Abdellah et le caïd Ben Elmahdi, le dernier à gouverner à Rissani, sont contemporains. Le vieil homme est aussi un ancien combattant. C’est un patriote chevronné et un serviteur dévoué. Pour lui, tout dans le Ksar Elfida a un sens et une histoire.

En 1956 feu Mohamed V, feu Hassan II (prince héritier à l’époque), My Abdellah et Lalla Amina ont rendu visite au mausolée Moulay Ali chérif. Ben Elmahdi était à l’époque caïd de Rissani (mort à Meknès et enterré à My Ali chérif). Abdellah avait 22 ans. La famille royale a été accueillie à ksar Elfida. Feu Mohamed V a ordonné à son cousin le caïd Ben Elmahdi de s’installer à Dar Elkebtan à Rissani. En 1961 Abdellah Benchekroun a été nommé officiellement « conservateur hariss dar Elmakhzen à Ksar Elfida ». La longue histoire de sa famille au service des sultans alaouites et sa loyauté ont fait de lui la seule personne digne de ce titre. En 1964 une inondation a détruit l’école d’Oulad Youssef à Rissani. Abdellah Benchekroun a aménagé une partie du ksar pour permettre aux élèves de ne pas rater leurs séances de cours. Mais la pluie n’a pas tardé à détruire le ksar une deuxième fois. Le temps et les aléas climatiques ont accéléré la détérioration de ce grand édifice bâti en terre. De même que les canons de l’armée française ne l’ont pas épargné au temps de la guerre menée contre les résistants.

Le ksar alors en ruine a profondément tourmenté Abdellah. En 1986 feu Hassan II visite Rissani. Le roi s’apprêtait à accomplir la prière à la mosquée de Moulay Ali Chérif. Abdellah Benchekroun a reçu une convocation du gouverneur Mr Arafa l’invitant à assister à cette cérémonie religieuse. En qualité de conservateur et d’enfant du ksar, il a écrit une demande manuscrite adressée au roi le priant de vouloir restaurer le ksar Elfida et d’en faire un centre culturel. Une fois la prière effectuée, Abdellah a remis la demande en main propre à une haute personnalité. Le lendemain,  il a reçu la confirmation que sa demande a été acceptée. C’est le plus beau rêve de sa vie. A sa joie se mêlent des prières et d’autres espoirs naissants. Mr Allal Si Nacer à lancé les travaux de réhabilitation du Ksar Elfida. Le prince Moulay Rachid l’a inauguré. En 1991, on y organise un grand festival de Mallhoun en présence de Mr Bénîissa ministre de la culture à l’époque.

le Ksar Elfida à Rissani

Ksar Elfida - Rissani- Abdellah Azizi - almaouja.com

De l’histoire du Ksar Elfida, Abdellah Benchekroun fait une ode. De son maintien en bon état, un devoir et un projet de vie. Pour lui, ce trésor inestimable est à la fois l’œuvre des ancêtres et l’héritage des générations futures. Malgré l’âge, le doyen rêve toujours d’accueillir avec grande honneur sa majesté en l’occurrence le roi Mohamed VI dans ce ksar de Sultans. C’est l’histoire d’un homme loyal qui aime ardemment son Ksar, son roi et sa patrie.

 

 

A découvrir

Pour contacter la rédaction : notre formulaire en ligne ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Sur le web

Suivez
almaouja
La page facebook d'almaouja.com
Abonnez vous à la newsletter almaouja
Combien de jours dans la semaine ?
Nom :
Email :