Menu

Sur la vague du nouveau Maroc

éclairages

L'éducation, vecteur premier du développement de Ouarzazate

  • Écrit par La rédaction

Mohamed Gziri, délégué de l'Education à Ouarzazate par A. Azizi

Troisième volet du dossier "éclairages" sur Ouarzazate 2013 : l'éducation. M. Mohamed Gziri, délégué du ministère de l’Education nationale dans la province de Ouarzazate présente le bilan de l’année écoulée en soulignant les contraintes, les réalisations ainsi que les chantiers à venir.

Almaouja.com - Quel bilan pouvez-vous faire de l’année 2012 par rapport aux années précédentes dans le secteur de l’éducation et de l’enseignement à Ouarzazate ?

Mohamed Gziri - A vrai dire, je ne suis pas bien placé pour faire une comparaison avec les années précédentes car j’ai pris mes fonctions en tant que délégué le 28 novembre 2011. Pour la péridoe 2012-2013, la rentrée scolaire a été principalement marquée par les axes suivants : la gestion du temps scolaire et du temps des apprentissages, le renforcement du pilotage au niveau de l’établissement éducatif, la mise en œuvre du projet d’établissement et l’aide social à travers l’octroi de cartables, manuels et des fournitures scolaires.

En général, certains indices sont encourageants. Il s’agit notamment des taux de scolarisation par catégorie d’âge qui sont en augmentation avec des degrés variés.

 

Tableau 1 : Taux de scolarisation par âge

Catégorie d’âge par an

Taux % 
2011-2012

Taux % 
2012-2013

Evolution

4-5

69%

70%

1%

6

93.5%

94.1%

0.6%

6-11

92.7%

93.6%

0.9%

12-14

74%

75.2%

1.9%

15-17

52.1%

53%

1.3%

 

C’est le cas aussi pour la régression de l’abandon scolaire particulièrement dans la première année du collège. Un acquis d’une importance considérable surtout dans les communes couvertes par le programme Tayssir. C’est un programme pilote qui apporte un soutien financier direct aux familles des élèves dans les zones rurales pour lutter contre la déperdition scolaire. Je vous rappelle qu’au niveau de la province de Ouarzazate, cinq communes ont bénéficié du programme Tayssir en l’occurrence les communes d’Imi N’Oulaoune, Ghessat, Tidili, Zenagua et Skoura pour un total de 14.463 élèves et 7.476 familles. L’impact positif de cette opération est très remarquable.

L’autre indice favorable est l’augmentation du taux de réussite dans les examens certificatifs notamment ceux de la deuxième année du cycle du baccalauréat ainsi que la régression du redoublement dans ce même cycle.

 

 Résultats des examens certificatifs

 Cycle 2010 - 2011 2011 - 2012 Taux d’évolution
6ème année  de l’enseignement primaire 89 .23% 85.83% -3.4%
6ème année  de l’enseignement primaire 59.09% 57% -2.09%
2ème du cycle du baccalauréat 53.07% 60.82% 7.75%

 

Cependant, il y a des contraintes conjoncturelles comme la problématique des classes surchargées précisément dans le cycle secondaire collégial et qualifiant.

Taux des classes surchargées

Cycle

2011 - 2012

2012 - 2013

Taux d’évolution

Enseignement primaire

0.9%

1.1%

0.2%

Enseignement secondaire collégial

26.2%

36%

9.8%

Enseignement secondaire qualifiant

30.3%

36%

5.7%

 

 

Ecole en chantier à Tarmigte par A. Azizi

Une école en chantier à Tarmigte

Almaouja.com - Est-ce-que vous croyez que la précarité des familles est le principal facteur de décrochage scolaire dans certaines régions rurales à Ouarzazate ?

MG - Pour les communes couvertes par le programme Tayssir, le décrochage scolaire n’est plus un problème. Au contraire, vu la forte demande en matière de scolarisation dans ces régions, nous sommes confrontés à l’enjeu d’assurer des moyens pédagogiques et éducatifs au niveau de la demande éducative qui ne cessent de s’accroître généralement dans toute la province de Ouarzazate.

 

Nombre d’élèves scolarisés dans l’enseignement public

Cycle

2011 – 2012

2012 – 2013

Taux d’évolution

Primaire

39 741

39 437

-0.76 %

Secondaire collégial

12 623

15 266

20.93 %

Secondaire qualifiant

8 067

10 897

35.08 %

Total

60 431

65 600

8.55 %

 

Il y aussi un problème de gestion qui pourrait être résolu par les écoles intercommunales. Il est à signaler qu’il y a des communes pauvres qui ne sont pas couvertes par le programme Tayssir parce qu’elles n’étaient pas inscrites dans la première liste des communes concernées par l’Initiative Nationale pour le développement Humain. Mais pour le cycle collégial, la capacité des établissements éducatifs disponibles ne permet pas d’accueillir le nombre croissant des élèves. Un obstacle que nous allons surmonter dans le court terme grâce à un ensemble de projets qui visent à renforcer l’infrastructure éducative dans la province de Ouarzazate. Les uns sont déjà en cours de réalisation, d’autres sont en perspective.

 

Projets programmés ou en cours de réalisation

Commune

Type de projet

Désignation de projet

Localisation

Ouarzazate

Création de lycée qualifiant

Anoual

Quartier Assalam

Création de lycée collégial

Ennakhil

Fedragoum

Tarmigte

Création d’une école primaire

Othman Ben Âaffan

Centre de Tarmigte

Création de lycée collégial

Ibnou Rochd

Centre de Tarmigte

Création de lycée qualifiant

Imam Malek

Centre de Tarmigte

Ait Zineb

Création de lycée avec Internat

Ait zineb

Centre-Ait Zineb

Amerzegane

Création de lycée collégial

Ibn Zaydoun

Centre-amerzeggane

Ighrem N’Ougdal

Création d’une école intercommunale

Ecole intercommunale d’Ighrem N’Ougdal

Centre-Ighrem N’Ougdal

Création de lycée qualifiant avec Internat

Alimam Ali

Centre agouim

Iznaguen

Création de lycée collégial avec internat

Idriss Alaoual

Centre Iznaguen

Toundoute

Création de lycée qualifiant avec internat

Toundoute

Centre Toundoute

Ouisselsat

Création d’une école intercommunale

Ecole intercommunale de Ouisselsat

Centre Ouisselsat

Ghessat

Création d’un Internat

Lycée collégial Sidi ahmed Ben Ennaji

Siroua

Création d’un internat

Lycée collegial Hassan Abdellah Elmozoughi

 

Almaouja.com - Qu’en est-il pour la place de Ouarzazate dans la carte éducative nationale ? Son positionnement, sa compétitivité voir son produit éducatif ?

MG - Il est certain que Ouarzazate se distingue à plusieurs niveaux. D’abord, nombreux sont nos élèves qui ont réussi à intégrer les grandes écoles et les hauts instituts. Notre positionnement est encourageant au niveau du classement régional voir même national pour les examens certificatifs. D’autre pas, Les établissements éducatifs dans la province Ouarzazate se distinguent par une dynamique en matière d’activités culturelles, sportives et créatives. Je cite l’exemple de « 4 bac » et du club « Okad » avec l’édition du premier recueil de nouvelles « Aoualo Elghayt ». N’oublions pas les associations du cycle primaire qui sont les plus actives au niveau national surtout dans le domaine du théâtre et du sport. C’est un travail collégial mené conjointement par les enseignants et les élèves dans le cadre des clubs scolaires. On ne peut qu’applaudir les efforts déployés dans ce sens. 

Almaouja.com - Vous avez parlé des contraintes et aussi des réalisations, comment vous voyez alors l’avenir du secteur de l’enseignement à Ouarzazate à partir des réalités dont vous êtes certainement conscient ?

MG - En vérité, je suis optimiste concernant l’avenir de l’enseignement à Ouarzazate. A court terme les projets en cours vont nous permettre de répondre à l’offre éducative en matière d’infrastructures et d’équipements. Le second enjeu stratégique sur lequel nous allons nous focaliser est la qualité des apprentissages ainsi que la création d’un centre des classes préparatoires une fois les études terminées. L’objectif est de permettre aux élèves de la région de poursuivre leurs études supérieures à Ouarzazate.

 

A découvrir

Pour contacter la rédaction : notre formulaire en ligne ou  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Sur le web

Suivez
almaouja
La page facebook d'almaouja.com
Abonnez vous à la newsletter almaouja
Combien de jours dans la semaine ?
Nom :
Email :