Menu

Sur la vague du nouveau Maroc

Ce n'est pas grave, Paolo il y'a plus important !

  • Écrit par Pierre Katrakazos

Paolo SantamariaCe n'est pas grave, Paolo il y'a plus important ! C'est ce que je disais ces derniers mois à mon ami Paolo mort à la suite d'un cancer avant hier à 11 heures du matin.

Je le consolais, lui donnais du courage en continuant à alimenter les rêves de sa vie, des projets où seul un miracle pouvait les mener à terme. Et de tout le reste ...

Son ancienne collaboratrice  Laura m'a fait un grand compliment "Paolo était très fier de son amitié avec vous". c'était une amitié désintéressée pour ma part. Et il était aimable,compréhensif et avait su se fondre dans le paysage du Maroc et de Mohamedia, la ville qui l'a hébergé pour l'éternité. Et qui lui a donné une deuxième vie avec femme et fils, et une pizzeria qui porte son prénom. Et qui sont les œuvres de sa vie au Maroc.

Adieu Paolo mon ami qui rêvait de finir sa vie à Ouarzazate en s'occupant des handicapés d'Horizon.

 

A découvrir

 

Pour contacter la rédaction : notre formulaire en ligne

Suivez
almaouja
La page facebook d'almaouja.com
Abonnez vous à la newsletter almaouja
Combien de jours dans la semaine ?
Nom :
Email :