Menu

Sur la vague du nouveau Maroc

tribune libre

Et si l'écologie était le destin de Ouarzazate ?

  • Écrit par Eric Anglade
  • Affichages : 10278

La conférence internationale de l'énergie renouvelable et durable se tient à Ouarzazate du 7 au 9 mars 2013. Organisée par l'Espace Méditerranéen de Technologie et d'Innovation (MSTI), et parrainée par MASEN, cette rencontre réunit des chercheurs venus de nombreux pays pour faire le point sur l'avancée de leurs travaux respectifs. Mercredi 6 mars, une conférence de vulgarisation était proposée aux jeunes lycéens et étudiants de Ouarzazate.

La tenue à Ouarzazate de la conférence internationale sur l'énergie renouvelable et durable (IRSEC 13) est un événement important qui porte la signature du soleil.

C'est parce que le projet de centrale solaire s'est posé à Ouarzazate que ces chercheurs du monde entier, ces spécialistes de haute volée des énergies renouvelables, ont fait le chemin de se réunir ici pour penser, ensemble, le développement de leur science dont l'intérêt a, il faut s'en rendre compte, une portée mondiale.

Il est vrai que tout pays, détenteur ou non de ressources énergétiques, est devant l'obligation à long terme de réussir sa transition énergétique. Le Maroc a pris les devants et se positionne comme leader dans ce mouvement d'évolution qui ne concerne pas seulement l'énergie puisqu'il implique l'ensemble de l'économie d'une société. En effet, faire le choix d'évoluer vers un système énergétique basé sur les énergies renouvelables dessine un modèle écologique global pour une société. L'habitat, l'environnement, l'éducation, l'investissement économique et tant d'autres secteurs s'imprègnent, chemin faisant, chaque fois un peu plus d'écologie.

La jeunesse de Ouarzazate a bien compris l'enjeu porté par ce sujet puisqu'elle était venue nombreuse écouter la veille,le chercheur marocain Abdelaziz Bennouna partager son regard sur cette nouvelle aventure humaine. Et c'en est une ! Le développement des énergies renouvelables a quelque chose de magique, comme dans un conte qui nous raconte un temps où le génie de l'humain crée de la technologie elle même créatrice d'harmonie entre les hommes et avec la nature. Ces chercheurs venus mélanger leurs intelligences nous en sont l'illustration.

Le développement des énergies renouvelables a finalement quelque chose d'enthousiasmant tout simplement parce qu'il nous parle de renouveau.

Si les jeunes l'ont compris, Ouarzazate a-t-elle compris l'enjeu porté par ce sujet ?

Certes, la ville n'a pas grand chose d'écologique entre ses dédales de ciment, ses éclairages urbains et ses ordures à l'air. Mais cette condition urbaine étant le lot commun de nombreuses villes, l'hypothèse que Ouarzazte s'engage vers un renouveau écologique est possible, et l'opportunité est peut être à saisir. Ouarzazate pourrait, pas à pas, orienter son développement dans le sillon des énergies renouvelables, et donc de l'écologie. Faire évoluer son habitat et renouer avec ses traditions, mettre en oeuvre un urbanisme vert, promouvoir la créativité et l'innovation ... Pas simple, mais pas impossible. Il se pourrait même qu'une vraie, et effective, dimension écologique pour Ouarzazate et la région Sud Est devienne au bout du compte un formidable atout économique, notamment touristique.

Ouarzazate, ville verte, attirerait alors tous les amoureux d'écologie.

Ouarzazate, ville soleil, verrait son territoire fleurir de talents.

Envisager cela n'est pas que poésie. Il s'agit bel et bien de la description de la réalité : Ouarzazate est là devant le sillon des énergies renouvelables. Car si la conférence IRSEC 13 se déroule et s'en ira, la centrale solaire, elle, reste.

En vidéo : IRSEC13

 

Voir tous les articles "Tribune libre"

A découvrir

apiculteur-indexLe discours du Roi devrait résonner jusqu'en Israël, et plus encore ...

يجب أن يتردد صدى خطاب الملك حتى إسرائيل و أبعد من ذلك...

Le tourisme durable au Maroc : les conditions du succès

المجلس الجهوي لسوس ماسة درعة يلتزم من أجل تجديد قطاع السياحة

 

Pour contacter la rédaction : notre formulaire en ligne

Sur le web

Suivez
almaouja
La page facebook d'almaouja.com
Abonnez vous à la newsletter almaouja
Combien de jours dans la semaine ?
Nom :
Email :