Menu

Sur la vague du nouveau Maroc

initiatives

Aux portes de Ouarzazate, la zaouia de Tidgheste Aït Ougrour et son musée du patrimoine

  • Écrit par la rédaction
  • Affichages : 12955

Le musée du patrimoine à la zaouia de Tidgheste Aït OugrourLe 15-03-2012 / Couleurs des territoires / par la rédaction

A Ouarzazate, les étendus regs sont soudainement interrompus par de minuscules douars qui ont un attrait singulier. Tidgheste N’Ait Ougrour est un joyau de la vie rurale dans la région de Ouarzazate. Selon la tradition orale, les nomades qui parcouraient la région faisaient halte dans ce village ...

Ancien livre au musée smayoune près de Ouarzazate La zaouia aux mille trésors. Le projet du musée smayoune près de Ouarzazate Contre l'oubli, un musée du patrimoine a vu le jour aux portes de Ouarzazate. Le musée smayoune aux portes de OuarzazateVidéo et photographie.
Comment s'y rendre ?
Quelles activités faire ?
Conseils pratiques

Le musée Smayoune du patrimoine berbère
La zaouia de Tidgheste Aït Ougrour

A Ouarzazate, les étendus regs sont soudainement interrompus par de minuscules douars qui ont un attrait singulier. Tidgheste N’Ait Ougrour est un joyau de la vie rurale dans la région de Ouarzazate. Selon la tradition orale, les nomades qui parcouraient la région faisaient halte dans ce village. Il était un endroit propice pour laisser paître leur bétail. La croissante reproduction du cheptel était accompagnée d’une abondance d’un type de fromage dit «Tadgheste» en berbère. D’où l’appellation du village par ce nom. Quant à «Ougrour», il désigne une sorte de gourbi sans toit construit par les bergers pour abriter le bétail à la fin de la journée.

La vie à Tidgheste remonte aux temps lointains. Les grottes au bord des fleuves en témoignent. A une époque récente, les berbères cohabitaient en paix avec les juifs. Ils formaient une seule communauté. Ce voisinage entre les deux ethnies est clairement indiqué dans certains manuscrits conservés par les vieux du village. 

A Tidgheste, L’architecture des habitations est authentiquement berbère. De grandes forteresses marquent le territoire. C’est le cas notamment de Ighrem Aqdim, Ighrem Amllal, Ighrem n’Tizi, Zaouit et Smayyoune. Ces forteresses protégeaient les villageois des razzias des tribus ennemies. La population vivait alors du pastorat et de l’agriculture surtout des amandiers qui abondent dans le village.

Aujourd’hui, Tidgheste est peuplée par quelques familles. L’agriculture reste toujours leur principale activité économique. Les familles ont accès à l’électricité et à l’eau potable. Une école primaire assure l’instruction aux enfants du village. Les habitants de Tidgheste sont encore dépendants de la ville de Ouarzazate où ils s’approvisionnent. En dépit de son évolution remarquable, Tidgheste garde les traces de son authenticité. Les plus éminentes sont les imposantes vieilles Kasbahs qui résistent au temps.

. Comment s'y rendre :

- En voiture depuis Ouarzazate, prendre la direction de Skoura / Errachidia. Au kilomètre 13, après le pont, prendre sur la gauche la R 307 en direction de Demnate
Continuer sur 7 km. Un panneau Zaouite Tidgheste indique la piste à suivre sur la gauche.

Objets au musée smayoune de la zaouia de Tidgheste

- En taxi, prendre un grand taxi à Ouarzazate (gare routière) pour un montant approximatif de 60 Dhs (capacité de 6 personnes)

. Activités sur place :

- Visite du musée du patrimoine, hébergement en gîte rural, balade.

- Pour contacter Hassan Ouadroun et le musée Smayoune :

- Tel : 06 77 55 21 07
- Tel : 06 61 94 50 73
- Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

. Conseils :

- Faire des provisions à Ouarzazate.

 . A découvrir sur almaouja.com :

- La zaouia aux milles trésors

- Le musée Smayoune du patrimoine

Sur le web

Suivez
almaouja
La page facebook d'almaouja.com
Abonnez vous à la newsletter almaouja
Combien de jours dans la semaine ?
Nom :
Email :